ACTUALITE LITTERAIRE

Théâtre du vivant
Compagnie des Muses Do Ré


ACCUEIL


CONTES DES SAGES GARDIENS DE LA TERRE de PATRICK FISCHMANN
Editions du Seuil - Collection Beaux Livres



Pour donner vie à ces Contes des sages gardiens de la terre, Patrick Fischmann a composé un hymne à la nature qui fait corps avec l'être humain.
Il nous sert, avec jubilation et gratitude, un cocktail gourmand d'ancêtres bienfaisants et généreux.
On rencontre un panel d'arbres et de pierres de sagesse, de créatures fraternelles.
On côtoie une nature bienfaitrice, une proche parenté qui sort de la terre ou de l'aubier pour secouer notre ignorance.

Cette clairvoyance secoue notre monde dénaturé et s'offre en escorte au réveil de notre humanité. Car nous dit encore l'auteur, nous devons cesser d'agresser tout ce qui vit, retourner à la nature, nous considérer comme les fragments d'une source unique. Et agir en conséquence.

Des contes émouvants, profonds et drôles, rassemblés pour une fête bucolique et servis par une iconographie soignée. Patrick Fischmann y conduit sa caravane moussue en conteur amoureux du monde. L'auteur signe ici son treizième titre dans la collection des "Contes des sages".


" Quand ils virent l'homme-cerf et des visages humains se dessiner à la cime des arbres, leurs cheveux devinrent brindilles, leurs mains sabots, leurs bras des ailes. Au loin, leurs maisons furent des nids, leurs villes s'ouvrirent aux Etoiles. "
Dans Contes des sages gardiens de la terre, (le 13e d'une série), Patrick Fischmann présente des récits issus du monde entier - Russie, Inde, Polynésie, Tibet, Yémen, Roumanie, Japon - et de contrées amérindiennes, celtes, bretonnes et africaines. Servis par une belle iconographie très soignée et tout en finesse, ils sont à la fois profonds, émouvants et drôles. Lui-même conteur, chanteur et musicien, Patrick Fischmann nous invite à suivre une route qui prenne soin du monde. Barde de son temps et hors du temps, cet amoureux de la planète n'a de cesse de dire qu'il faut arrêter d'agresser tout ce qui vit et retourner à la nature. Il faut nous considérer comme les fragments d'une source unique. Et agir en conséquence. Par la magie du conte, le lecteur empruntera des chemins qui le mèneront vers les profondeurs, au-delà des apparences. Il rencontrera des arbres, des pierres, des créatures bienfaisantes et généreuses qui lui rappelleront à chaque page qu'il est né de la terre, qu'il fait corps avec elle. L'homme, quel qu'il soit et quoiqu'il pense, n'est-il pas finalement aussi heureux qu'en pleine nature et en accord avec elle ? " LR.
L'âge de faire, Mai 2016

Interview du 29 Avril sur Radio France Berry Sud, merci à Thierry Chareyre !

http://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/14722-29.04.2016-ITEMA_20973857-0.mp3

Un formidable recueil de contes pour la Terre-Mère. Thierry Chareyre au micro de France Bleu

https://soundcloud.com/user-976749304/et-si-nous-prenions-soin-de-la-terre-la-nuit-est-a-vous

Et si nous prenions soin de la terre ? A l'occasion de la sortie des Sages gardiens de la terre - La nuit est à vous avec Noëlle Breham

Une fois n'est pas coutume. Parlons du livre en tant qu'objet. Et celui-ci est beau. Couverture en toile vert sapin, papier jaune pâle de qualité, enluminures en bordures de pages, ainsi que des reproductions de tableaux ou dè gravures du plus bel effet. Et puis, il y a ces contes, des hymnes à la nature (les arbres sont omniprésents, les pierres aussi) pour nous réconcilier avec elle, des morales pleines de bons sens, des réflexions sur la vie. Un vrai tour du monde puisque ces histoires (c'est l'un des treize recueils de la collection) nous emmènent en Russie, en Inde, en Polynésie, au Tibet, en Afrique .. et dans nos régions françaises. • I. E.
La voix du Nord 05 Avril 2016

Un hymne à la nature qui fait corps avec l'être humain, un cocktail gourmand d'ancêtres bienfaisants et généreux. On rencontre un panel d'arbres et de pierres de sagesse, de créatures fraternelles. On côtoie une nature bienfaitrice, une proche parenté qui sort de la terre ou de l'aubier pour secouer notre ignorance. Des contes émouvants, profonds et drôles, rassemblés pour une fête bucolique et servis par une iconographie soignée. Patrick Fischmann y conduit sa caravane moussue en conteur amoureux du monde. L'auteur signe ici son treizième titre dans la collection des "Contes des sages". Le Berry Républicain

"La terre n'est pas simplement notre mère, elle est sacrée." Patrick Fischmann "Si on demandait à un Indien ou à un Mongol si la terre est notre mère il aurait un sourire un peu triste de comprendre à quel point nous avons été coupés et séparés de la nature." Tout comme France Pinczon du Sel et sa rencontre avec les Inuits, Patrick Fischmann a lui aussi puisé auprès des peuples premiers. Et pour le poète les mots ne sont évidemment pas vains, il y aurait beaucoup à méditer dans cette parole qu'il exprime sur RCF : "C'est le même mot : la nature est notre nature". "Les arbres les pierres, toutes les créatures ont un sentiment d'égalité, sentiment que nous avons perdu", ajoute le poète. Ces contes des sages gardiens de la terre, publiés dans un écrin sont une ode à la Terre-Mère. Christophe Henning sur RCF

CONTES DE LA NATURE « Nos anciens connaissaient le pouvoir des rochers qui sécrètent une eau pareille aux larmes. Dressés sur des vortex, ils scellent l’épée du futur roi, deviennent des trônes et marquent l’emplacement des trésors. Ils gardent en mémoire le passage des géants, des saints, des héros, l’empreinte de drames et de miracles. Certains affichent une silhouette humaine. D’autres protègent les sites avec les dévas, les fées, les nains, les vouivres. Les pierres détiennent le pouvoir de croissance et de divination. Comme les sources et les simples, elles soignent. On lit sur elles des signes et des runes. » Mais ce n’est pas tout : une autre vertu était connue des seuls bardes, les anciens poètes chanteurs de la tradition celtique… Pour donner vie à ses « gardiens de la terre », Patrick Fischmann a mis en scène des pierres de pouvoir, des créatures fraternelles, des arbres de sagesse inspirés des contes des peuples premiers et de nos plus anciennes traditions. Au fil d’une écriture chantante et peaufinée, on découvre ainsi l’Arbre-Monde, la bénédiction du Grand Mélèze, le langage du Cèdre-Rouge, le chant du châtaignier ou de l’arbre à pain parmi une trentaine d’histoires jubilatoires autant que méditatives, rassemblées dans un recueil servi par une iconographie soignée. Lui-même « barde » – il est écrivain, poète et musicien –, Patrick Fischmann nous offre ici son treizième titre dans la belle collection « Contes des sages… » (jardiniers, Peaux-Rouges, chamanes, nomades, cuisiniers…), pour montrer combien il est important de cesser d’agresser tout ce qui vit. « Nous devons retourner à la nature, nous considérer comme les fragments d’une source unique, dit-il. Et agir en conséquence. » N.F. ORBS l'autre Planète Juin 2016

Patrick Fischmann aime les mots, les musiques. Et les mystères de la nature. Dans ce recueil de contes d monde entier, il nous plonge dans la culture universelle des récits à imaginer, à contempler, à vivre. Il nous parle d'un monde avant le temps où les arbres, les oiseaux, les montagnes, les pierres étaient les compagnons de nos quêtes de sagesse. Père Dominique Lang, Juin 2016

Un hymne à la nature qui fait corps avec l'être humain, cocktail gourmand d'ancêtres bienfaisants et généreux, venus de Russie, d'Inde, de Polynésie... Des contes amérindiens, du Tibet, celtes, bretons, de Camargue, du Yément, de Roumanie, du Japon, à la fois émouvants, profonds et drôles.


CONTES DES SAGES DE LA GRECE ANTIQUE DE PATRICK FISCHMANN
Editions du Seuil - Collection Beaux Livres

Ce recueil nous porte au cœur de la pensée ancienne, dans un entrelacs de récits mythologiques,
d’échos, dialogues et métaphores passés au souffle des sages qui inventèrent la philosophie.

On rencontre Dionysos, Thésée, Pan, Chiron, Héraclite, Socrate et Épicure. On suit Diogène dans les rues d’Athènes et le dieu gouailleur Momos. On entend les voix sublimes d’Orphée, d’Apollon, d’Arion, de Sapho. On contemple la beauté d’Aphrodite et l’on voit paraître l’Odyssée. Diotimée la devineresse nous invite dans sa grotte. Platon, Aristote, Empédocle nous parlent. Et Gygès, Eratosthène, Pythagore, Périclès, Hercule, Anaxagore… Puis, les Muses et les nymphes nous conduisent vers Pygmalion, qui met au monde l’âme de la Grèce.

Un voyage ingénieux et coloré où le miroir des dieux et des héros se reflète dans l’esprit des philosophes.
L’auteur y réveille l’antique sagesse pour réensemencer notre vision du monde.

Patrick Fischmann signe ici son douzième titre dans la collection des Contes des sages.
Un livre tout en finesse, servi par une iconographie somptueuse.

CONTES DES SAGES CUISINIERS de PASCAL FAULIOT et PATRICK FISCHMANN
Editions du Seuil - Collection Beaux Livres

À travers les continents et les époques, gourmets, profonds, émouvants et drôles,
Pascal Fauliot et Patrick Fischmann nous emportent dans un tourbillon de contes savoureux revisités ou créés pour fêter l'imagination,
le savoir-faire, la finesse et l'amour qui mijotent dans les cocottes des sages cuisiniers.
Des tables princières aux camps nomades, de la cuisine royale au village de brousse,
de l'auberge au saloon et de la simple chaumière au monastère zen, on croise des chefs poètes, des maîtres et des apprentis,
des dieux et des esprits gourmands, des rôtisseuses, des princesses, des vagabonds, des mères nourricières.

Une assemblée généreuse qui fait du Grand Art une offrande.
Les auteurs livrent ainsi les clés d'un monde d'une profondeur insoupçonnée où les leçons de vie sont à déguster.
Une iconographie somptueuse et éloquente ajoute au menu de saveurs, de sauces et de sages, une présentation délectable et raffinée.

 

CONTES DES SAGES JUIFS de PATRICK FISCHMANN
Editions du Seuil - Collection Beaux livres

En composant les Contes des sages juifs, Patrick Fischmann a uni les traditions ashkénazes et sépharades
dans un seul souffle et sur un large éventail de thèmes.

Ce qui fait l'originalité et la force de ce recueil, c'est qu'en tant que conteur et auteur,
il a tissé une parole pensée sur les deux jambes de la sagesse juive, dire et lire,
nous conviant à la danse des mots qui renouvèle, commente, réinterroge le monde, soi, l'autre, le sacré.
Un recueil composé pour libérer et rassembler les histoires.
Celles qu'il a réveillées ou créées pour réensemencer sa fête.
Celles du tsadik parlant la langue des oiseaux et des sages débordant d'amour.
Celles des cueilleurs d'étincelles, des errants éclairés, du rebbe qui savait danser, pleurer et rire.
Et ces doux illuminés, malicieux des rues de la terre promise, ces femmes et ces enfants qui font jaillir la légende et la vraie beauté...
Un livre pétillant et émouvant, inattendu, servi par une iconographie somptueuse dialoguant avec la poésie et la profondeur de l'âme juive.

Maison d'étude 31mn . Patrick Fischmann interrogé par Viktor Malka

ECOUTER L'EMISSION

- Maître, racontez-nous une histoire !
- Une histoire, ça se dit de telle façon qu'elle puisse aller d'elle-même relever les peines couchées à terre et les élever.

L'heure des contes : "Maimonide qui mesure son savoir aux savants égyptiens ; le roi et le pauvre qui parlent le même langage ; Abergel dont la vie va basculer à cause de ses babouches… Autant d'histoires riches en enseignements racontées avec brio par Patrick Fischmann.
L'homme n'en est pas à son coup d'essai en matière de recueils de contes. Mais après ceux consacrés aux cultures mongols, aux Indiens d'Amérique ou aux hommes bleus du désert, il explore ici la tradition juive dont il est issu. Le résultat est tout simplement remarquable. Petit ouvrage de 9 cm sur 17 paru aux éditions du Seuil, superbement illustré, Contes des sages juifs parle à l'âme de l'Homme, quel qu'il soit.
Si nos sages avaient un jour demandé que leurs récits soient retranscrits, c'est sans doute ainsi qu'ils auraient aimé qu'ils le soient. Dans une farandole de mots et de phrases choisis, autant de copeaux de poésie, qui font corps avec le sens.
Chaque histoire est un enseignement. Chaque conte est une morale. Un extrait de foi qui s'invite dans nos consciences et fait son chemin jusqu'au plus profond de l'être. Un hymne à la beauté du bien et à la grandeur du bon. Une immersion dans cet univers d'amour où l'érudition d'hier fait parfois défaut aux hommes que nous sommes devenus aujourd'hui. A noter, un glossaire intelligent en fin d'ouvrage qui contribue au confort de la lecture.
Entre tradition et légende : Patrick Fischmann a puisé dans la vie de nos anciens, Isaac Louria, Ibn Ezra, le midrash babylonien, les contes du Becht, pour en tirer l'essence de la tradition juive dans toute son authenticité. Et raconter avec tendresse et émotion le tsadik qui parle aux oiseaux, le voyageur juif qui se lance dans une joute de l'esprit avec un pirate flibustier, le roi qui veut marier sa fille. Sous sa plume inspirée, la tradition et la légende s'entremêlent dans une succession d'anecdotes croustillantes, où la nature tient une place de choix et la providence divine triomphe. L'auteur emporte sans crier gare son lecteur dans le ballet de ses héros facétieux, vifs, capables de déjouer l'adversité avec pour seule arme, la force de leur esprit. Quel plaisir de redécouvrir les exploits et la justesse des maîtres d'antan. Autant de sages dont les péripéties sont servies par un verbe de choix et un phrasé élégant. Car l'auteur a su habilement habiller la sagesse juive. Incontestablement, Patrick Fischmann a le talent du conteur. Et signe ici un bijou de littérature. A lire et à offrir."
JERUSALEM POST -12 Juin 2013 par Agnès Lichten

"Un livre pétillant, inattendu et plein d’humour, servi par une iconographie somptueuse dialoguant avec la poésie et la profondeur de l’âme juive. Les Contes des sages juifs estun livre qu’on mange des yeux et qui se dévore en quelques heures. Sylvie Bensaïd, Tribune juive - 17 Avril 2013
"Où vont les mots après avoir été dits ? Où les oiseaux ont-ils appris l’hébreu ? Des questions que l’on croirait sorties d’un Bac philo plus poétique que de coutume. Après avoir exploré diverses cultures, c’est aux tsadiks que Patrick Fishmann rend visite dans ce magnifique livre objet orné d’enluminures et doté d’une iconographie somptueuse. C’est un livre «très juif», tout comme les contes qu’il égrène et que l’on se surprend à lire à voix haute pour mieux transmettre la sagesse tapie dans leur puissance métaphorique et chiasmique. Ils entrouvrent la porte d’une autre dimension où le sage comprend la langue des animaux, des oiseaux et des fleurs, sonde les «révélations de la Torah ou les secrets de la Kabbale». Si ce livre explore le passé et la tradition ashkénaze et sépharade, sa force tient dans ce qu’il se tourne vers le futur dont il nous est enseigné de se souvenir, «Olam Habba». On pourra s’étonner qu’une considération politique - si fugace fût-elle - s’invite dans cet univers de grâce intemporelle.
Carole Binder, Actualité Juive - Juillet 2013

"...qu'est-ce que cette histoire me raconte, quel écho parle à ma propre vie ? Quand Rabbi Akiva dit que tout concourt au bien ou que Shlomo Hamelech connaît la grandeur du plus petit ; quand le Baal Chem Tov dit qu'un sage doit savoir hennir ; que Rabbi Na'hman nous invite à offrir nos chants au cœur du monde ; quel en est pour moi le sens ? (...) Nous ne saurons pas tout sur ce mystère qui se dérobe, mais nous pouvons aller chercher la joie, nous pouvons réparer et relever les chagrins de ce monde. Pour moi ces contes font parler les cueilleurs d'étincelles, les errants éclairés, le rebbe qui sait danser, pleurer et rire, le doux illuminé, le malicieux des rues de la terre promise, la femme ou l'enfant qui font jaillir la légende et la vraie beauté... Ces contes disent que nous sommes les commis voyageurs d'une parole sans cesse renouvelée. (...) J'ai donc voulu montrer et illustrer avec ces contes, comment les sages juifs nous réveillent afin que nous ne tombions ni du côté du nihilisme ni du côté de l'idolâtrie. Leur étonnante faculté pour se renouveler nous fait pétiller, nous émeut, leur générosité dansante nous entraîne, leur façon d'être amarrés au vent, nous fait lâcher nos préjugés. La foi se vit dans l'Ouvert. Être nous-mêmes et pas un autre comme nous convie Rabbi Zousya. Être aussi fraternel que les trois amis de Cordoue, que le vieux maître qui dit que l'aube nait du regard que l'on porte sur l'étranger. Qu'une prière courte et simple monte jusqu'au ciel. Que la fortune d'un homme tient dans ses dons. Que de la femme jaillit la légende. Que la génération qui écoute un enfant est gratifiée. Que Dieu habite là où on le laisse entrer. Que les lettres dansent et créent notre réalité. Que le rire sauve de la folie et de l'intelligence. Que le prophète Élie peut entrer. Que la nature est consacrée, que l'intention est tout, ornée de la patience. Que dans ces contes des sages juifs, la Terre promise se sent chez elle. Extraits de l'interview de Patrick Fischmann dans Information Juive Mai/Juin 2013

LES DEUX VIEUX ET L'ARBRE DE VIE Editions Didier
Texte de PATRICK FISCHMANN - Illustrations : MARTINE BOURRE

" Ce matin, pépé a aperçu une graine sous la table. Et Mémé a arrêté de balayer...

 


"C’est une histoire merveilleuse que nous content Patrick Fischmann, et Martine Bourre. Une belle histoire sur le temps qui passe et sur l’amour indéfectible d’un vieux coupe solitaire... sur la vie aussi avec cette graine qui va venir briser la routine du quotidien et qui va devenir la chose la plus importante de leur quotidien, les poussant toujours plus loin, toujours plus haut dans le renoncement aux choses et à la routine, l’essentiel étant le petit qui pousse et va bientôt jusqu’au ciel. C’est un album lumineux dans lequel on se sent bien. Les illustrations douces et chaudes nous emportent sur la magie des mots et nous font passer un excellent moment de plaisir. Une belle histoire dont vous sortirez le sourire aux lèvres et le cœur chaviré et ravi."Les sandales d'Empédocle

"Cet album nous emporte dans une histoire incroyable, celle de deux petits vieux qui sont prêts à tout abandonner pour laisser un arbre pousser... Ce récit joyeux est illustré à l'aide de collages qui rendent les illustrations très vivantes. Elles sont à l'image du récit : simples. Cet album montre à quel point la plus petite chose peut devenir très importante si on lui laisse le temps de s'épanouir. Et la dernière page est très drôle. Alors que les deux vieux sont dans la forêt des étoiles, pépé découvre une graine sous la table..." Lire en tous genres

"L’arbre majestueux, personnifié, comme une métaphore de la vie, de la mort, prépare sereinement le chemin. L’image est subtile, poétique, très douce et néanmoins puissante dans son évocation : arrivé à la cime de l’arbre, le couple, accompagné depuis le début par un chat blanc, est prêt : « ils cassèrent en souriant la croûte du ciel." Croqulivres

Quel album poétique et touchant ! Ces deux petits vieux bousculent leur vie, leur quotidien pour cette si petite graine. Cette si petite graine qui deviendra cet arbre immense et majestueux. Il n'en faut pas plus pour tomber sous le charme de cet album. Il nous emporte loin, et surtout très haut. Les deux petits vieux nous montrent la voie, celle de tous les possibles, de tous les rêves. Et celle du temps qui passe et qui ne doit pas nous effrayer. Les illustrations de Martine Bourre sont toujours aussi exquises. Elle maitrise à la perfection l'art du découpage et de la mise en scène. Un vrai régal ! Des pages, des images

"Un récit joyeux où deux petits vieux apprennent à voyager léger… ce que révèle le conte de Patrick Fischmann, né du métissage de plusieurs sources (amérindienne, russe, berrichonne…), à la portée symbolique évidente et multiple. Un album en quatre couleurs dominantes (du vert, du rouge, du kraft et beaucoup de blanc) qui met en scène un couple de vieux – sereins, enjoués, incarnation de grands-parents archétypaux et idéaux – dans un décor où chaque petit détail compte. Un panier, une table, un coffre, des confitures et un livre de dessins : tout est chargé d’affectif, puisque le voyage se fera a minima, avec le moins de bagages possible. Jusqu’à ce chat blanc présent à chaque page, témoin silencieux de leur vie." Livre au Centre

"Le livre du jour : les deux vieux et l'arbre de vie, un album publié par Didier Jeunesse qui montre combien la plus petite chose peut devenir importante si on lui laisse le temps de s'épanouir... Comme pour ses autres livres , Patrick Fischmann y tient le rôle de passeur... Quelle belle histoire que ces deux vieux qui découvrent une petite graine sous la table de leur cabane, dans la forêt. Ils décident de ne plus balayer, de renoncer à leur table, à leur plafond... tout cela pour que l'arbre pousse ! Une belle allégorie sur le sens de la vie. Une histoire ouverte, qu'on peut attraper de bien des façons, le soir, pour préparer les petits au rêve. Les drôles d'illustrations de Martine Bourre avec collage et dessin participent à la simplicité, la joie et la profondeur de ce conte très, très sympa." Thierry Chareyre - Radio France Berry Sud - Février 2013

"Un album poétique et touchant qui nous emporte loin et surtout très haut." Des pages, des images

"Un album très doux, très poétique. Un très beau texte aux belles sonorités, à lire à voix haute, une écriture délicate." La mare aux mots.

"Un album poétique et doux." Les chronique de Madoka

"Un joli conte sur la vie et la mort." Ouest France

"A la disparition d'un proche il est souvent délicat et difficile d'expliquer ce qu'est la mort à un enfant. Les auteurs y réussissent en donnant à ce triste évènement une image belle et douce, propre à atténuer le chagrin." La page des libraires


CONTES DES SAGES DU SOLEIL de PATRICK FISCHMANN - Editions du Seuil - Collection Beaux livres

Avec ces Contes des sages du Soleil, Patrick Fischmann nous entraine dans un monde sacré
où l'homme est l'enfant du temps, le frère de l'animal, de la pierre, le fils de l'Arbre.
La symbolique des Mayas, des Aztèques, Incas, Toltèques et Kogis, nous plonge dans des univers à la fois exotiques et actuels.
Le serpent à plumes est l'annonciateur de temps nouveaux ressemblant étonnamment à notre époque.
Car ces contes et légendes annoncent le retour des sages du Soleil.
On voyagera donc avec eux et la déesse au jupon d'étoiles, on entrera dans les rêves de l'Inca,
on volera sur des condors et on assistera aux mariages d'humains et d'animaux étranges.
Avec Ajpu, nous posséderons la double vue, jouerons notre propre partie dans le mouvement prédestiné des astres.
La cruauté prendra fin sous nos yeux, nous glisserons sur un rai de soleil, jouerons de la flûte d'amour,
nous transformerons en aigles et en guerriers pacifiques, soucieux de la nature et de nos frères.

L'iconographie somptueuse dialogue avec ces contes édifiants témoignant d'une sagesse méconnue, pourtant au cœur de cette année 2012.

 

"En composant cette anthologie des Contes des sages du Soleil, j'ai assumé avec beaucoup de passion et de reconnaissance une grande responsabilité et un grand honneur : il m'incombait, à travers les mythes, contes et légendes des mayas, des incas et aztèques, de partager cette sagesse ancestrale et de pénétrer une pensée capitale en cette année 2012, qui féconde notre transformation.
Le message des mayas et d'autres peuples d'Amérique centrale, ne tient pas seulement dans leur caractère prophétique : les métamorphoses prévues et annoncées par les anciens s'éclairent par leurs récits, leur vision du monde et des cycles, leur appréhension de l'évolution. En nous passant sur le corps et l'âme le jet rafraîchissant de cette pensée, nous éliminons les peurs hollywoodiennes et les déluges de larmes, non pour fuir nos responsabilités, mais pour embrasser pleinement le message d'une pluie salutaire qui annonce le retour des sages du Soleil.
Des êtres éclairés qui disent que nous vivons dans un monde sacré où l'homme est l'enfant du temps, le frère de l'animal et des pierres, le fils de l'Arbre. Des sages qui nous emportent jusqu'à la déesse au jupon d'étoiles, vers les rêves de l'Inca, sur le dos noir des condors ou dans des mariages d'humains et d'animaux étranges. Qui nous enseignent la double vue, comment jouer notre propre partie dans le mouvement prédestiné des astres. Qui nous montrent comment la cruauté prend fin sous nos yeux, quand nous glissons sur un rai de soleil et que nous nous transformons en aigles et en guerriers pacifiques, soucieux de la nature et de nos frères."
Patrick Fischmann


"Neuvième livre de Patrick Fischmann publié dans la collection des Contes des sages au Seuil, les Contes des sages du soleil révèle une fois de plus le rôle de passeur de l'auteur. Dans cette Amérique centrale, on voit tout un monde sacré peuplé de grandes images, déesse au jupon d'étoiles, serpent arc en ciel, voyages à dos de condor... un univers exotique et pourtant d'acualité, dans le rapport qu'il proclame entre l'homme et la nature, et qui incite à un plus grand respect de la terre-mère. Un message universel donc, l'atout majour de cette collection qui fait ressortir l'universalité des sagesses du monde tout en visitant la spécificité et l'originalité de chaque peuple. De très beaux thèmes comme celui du guerrier pacifique... Une publication remarquable, un très beau livre, en invitant tous ceux qui nous écoutent à découvrir cette collection et pourquoi pas, à la collectionner.
Thierry Chareyre - Radio France Berry Sud - Février 2013


CONTES DES SAGES DE MONGOLIE de PATRICK FISCHMANN et G MEND OOYO
Editions du Seuil - Collection Beaux livres


Patrick Fischmann et G. Mend Ooyo ont mis tout leur talent de poètes écrivains-conteurs pour composer cette riche anthologie
de Contes des sages de Mongolie, inédite et attendue. Ils nous emportent dans cette terre de légendes où l'homme est
le fils aimé du loup, le frère du chameau, de la marmotte et du cheval. Dans l'infini des steppes, le barde aveugle s'avère être le guide clairvoyant, la fille du khan épouse l'étoile, le chasseur devient le compagnon d'une femme-cygne.

Le chant est omniprésent et il témoigne ici de l'origine divine des êtres humains, du mystère que chevauchent
les métaphores remarquables de ces contes et légendes épris de liberté.
Des récits uniques où se croisent bardes-héros, chamanes, astres et animaux, magiciens et chefs de clan.


Des paraboles captées dans cette nature sauvage qui célèbre l'unité du vivant.

Des thèmes et des versions rares et inédits, ponctués de chants épiques, pétris de beauté indomptée, d'humour iconoclaste et de lyrisme, se mêlent à l'iconographie somptueuse qui dialogue avec la langue expressive et profonde d'une des plus riches cultures nomades.

 

...Patrick Fischmann et G Mend Ooyo, assistés de leurs traductrices L Chantsalnyam et S Bulgantamir, ont tissé un pont permettant aux deux langues de communier par images, recréant dans un français exalté par l'âme mongole cet univers unique... La langue des mongols s'inspire du vent, de l'infini et du silence, elle exige d'elle-même trois cent mots pour décrire la robe des chevaux... Elle invitait indubitablement à percevoir et recréer le chant du monde.
Né d'une famille modeste, élevé dans une yourte posée ici ou là sous les étoiles, G Mend Ooyo a appris à écrire le mongol sur la neige. Les légendes et les contes ont rythmé son enfance et sa vie. Il y a cinquante ans, les nomades mémorisaient de longues épopées car ils n'avaient pas mille choses inutiles en tête. Laisser cet héritage, le transmettre alors qu'ils risquent de disparaître, contribuer à retrouver lien, respect pour la Terre-Mère, est son souhait le plus cher. Ce fils de berger a publié quarante ouvrages traduits dans plusieurs langues et a été honoré pour son œuvre poétique.
Patrick Fischmann est un familier des peuples nomades et surtout des mongols. Immensité, vie sauvage, musique, légende… constituent le foyer des bardes.
Cette terre farouche attire et féconde une vision universelle. Conteur passionné, il participe avec cette anthologie à une aventure rare au XXIe siècle, fruit d'un collectage et d'une immersion dans l'une des plus riches cultures nomades. Dans les contes récoltés au cœur de la steppe (écrits directement en français), dans d'autres où il s'est inspiré de vieux recueils ou de récits d'ethnologie, dans ceux écrits et contés par G Mend Oyoo et traduits, c'est la même langue tressée pour n'en faire qu'une.
Une aventure improbable et pourtant bien réelle, littéraire et humaine, sous le haut parrainage des édelweiss, des loups et des aigles.


"Une nouvelle fois, Patrick Fischmann s'avère grand conteur, à voir ces Contes des Sages de Mongolie, publiés dans la magnifique collection de Contes de sagesse du Seuil, en collaboration avec le poète mongol G.Mend-Ooyo. Un travail d'imprégnation remarquable, tout comme les Sages Tsiganes, co-écrit avec Pascal Fauliot et qui paraît en même temps. Un ouvrage où les auteurs nous plongent dans l'univers d'un"peuple invisible" qu'ils nous invitent à connaître et à aimer." Thierry Chareyre - Radio France Berry Sud - Mai 2011 -
« Au pays des sages. Patrick Fischmann poursuit sa série de contes avec ces "sages de Mongolie". Il nous entraîne dans cette culture nomade, dans laquelle il a baigné lors de plusieurs voyages. Une culture méconnue... Avec G. Mend-Ooyo, poète mongol, il a plongé dans cette poésie, retraduite pour notre langue... un travail d'écriture soigné. "
Sabrina Verdade, Le Berry Républicain.

Présentés dans un magnifique petit recueil, remarquablement illustré et enluminé, ces contes mongols rapportent une double histoire : celle du peuple central de l'Asie, imprégné de culture chamanique, et celle de la rencontre entre G Mend-Ooyo et Patrick Fischmann. Le premier est un nomade diseur de contes : né dans une famille modeste, élevé dans une yourte posée ici ou là sous les étoiles, il a appris à écrire le mongol sur la neige. Le second est un Français passionné par les peuples nomades, qu'il fréquente assidûment, sous toutes les latitudes, pour partager leur existence, mais aussi pour collecter leurs musiques et leurs légendes. Parmi eux, les Mongols occupent une place particulière... Ces histoires nous entraînent dans un monde étrange et fantastique, mais où nous retrouvons toujours l'essentiel : l'âme humaine. Nouvelle Clés
« Aujourd'hui en compagnie d'un barde pas comme les autres, aux histoires de marmottes, de lait de jument battu et fermenté avec une pointe d'alcool, voici Patrick Fischmann et ces contes des sages de Mongolie. Ce recueil s'ouvre sur un poème du chant du barde. La poésie est au coeur de ces contes voués à l'immensité et à la vie sauvage... Avec ces contes des sages de Mongolie, cette langue qui vous porte et peut partout pérégriner dans le monde, il y a là, dans ce travail qui vous a tenu des années durant, une chose tout à fait unique... "
Sophie Nauleau, Ça rime à Quoi, France Culture

" Ça rime à quoi " contes des sages de Mongolie avec Sophie Nauleau

ECOUTER L'EMISSION

CONTES DES SAGES TSIGANES de PASCAL FAULIOT et PATRICK FISCHMANN
Editions du Seuil - Collection Beaux livres




Au cours de l’été 2010, Patrick Fischmann et Pascal Fauliot
se sont indignés de la campagne nauséabonde qui menaçait une fois de plus le peuple invisible.
La réponse est venue comme le soleil. Si l’ignorance défigure le monde tsigane, la sagesse de ses contes réveille la conscience.
Une perception non seulement capable de rendre à ceux qui sont méjugés, rejetés, leur véritable visage,
mais aussi de semer dans notre espace dit civilisé, ces perles rares que sont la liberté, la spontanéité et le respect.
Nous y gagnons une autre vision du monde, précieuse à une humanité qui se nourrit de sa diversité.
Ces récits édifiants nous inspirent à mieux considérer nos enfants, nos ainés, à gagner en foi, en poésie et aptitude à vivre l’instant.
Ils nous invitent à la rencontre avec l’autre et au goût des choses simples et profondes, à partager en communauté.
Les Tsiganes se sont enrichis de toutes les cultures des pays traversés. Ils en ont fait leur miel sans jamais renoncer à leur identité.
Musiciens et conteurs hors pairs, ils ont toujours su magnifier les diverses influences dans le creuset de leur génie artistique.

En suivant les épopées de Shokolat, Vaïda et Baxtalo, en allant sur les chemins pour goûter aux mythes des Fils du vent, à l'humour édifiant des errants, nous entrons dans un espace de vérité, découvrons un monde solidaire et une poésie contagieuse. Ces récits ne se contentent pas de révéler la vraie nature des Tsiganes. Nous voilà plongés dans nos propres désirs d'une vie de musique, de liberté et de respect où seuls comptent l'instant présent et le partage. Cette sagesse bouscule notre vision du monde et interpelle notre mode de vie. L'iconographie toujours aussi soignée et la beauté de ce petit livre devraient illuminer le cœur des gadjé.
Ce recueil prend place dans une collection qui compte déjà de nombreux titres, tous dans le registre des contes de sagesse, dans un format de poche, joliment illustré et soigneusement mis en page. Certains contes on été puisés dans des anthologies (Mille ans de contes tsiganes, le recueil de Voriskova des éditions Grund etc) ou des collectages oubliés. Les auteurs ont-retenu des sujets mettant en valeur l'errance et l'aventure, (le fils du vent, le roi et les dix mille Louris, le rire du premier violon), des mythes rajeunis et revisités (l'église des bohémiens, le chemin des sept mondes, le premier rom et la première romni, la mère des voyageurs), des récits témoignant du sens du présent et du partage (Vasya le fou), de l'humour indomptable (Servir deux maitres) et certains thèmes fantastiques et merveilleux (la promesse tenue, les oiseaux des tsiganes).D'autres ont été inspirés par des personnalités (Derlon, Geneuil, Maximoff père et fille, la compagnie Audigane, Alexandre Romanès). D'autres enfin sont totalement inédits, au départ de simples faits divers édifiants (le chemin du soleil, les mains de Biechka).
La particularité de ce volume est d'avoir été composé par deux conteurs.
En se réappropriant ces textes à leur manière, ils leur offre une nouvelle vie et comme ils le déclarent en préambule invitent le lecteur à se projeter dans ses propres désirs " d'une vie de musique, de liberté et de respect où seuls comptent l'instant présent et le partage ". FNASAT Gens du Voyage, Avril 2012

« En réponse à l’ignorance et pour décoiffer les cœurs des gadjés », dit Patrick Fishmann. Avec Pascal Fauliot, il a retranscrit des morceaux de sagesse tsigane recueillis de la bouche de nombreux tsiganes au fil des années et des rencontres.
Est-il étonnant qu’une prestigieuse maison d’édition soumise aux impératifs des chiffres d’affaires se penche sur les tsiganes ? Pascal Fauliot, coauteur avec Patrick Fishmann de Contes des sages tsiganes, ne s’émeut pas d’un tel intérêt. « Les tsiganes ont naturellement leur place dans une collection consacrée à la sagesse dont chaque volume est bien accueilli », explique l’écrivain. Il parle avec passion de sa découverte des hommes et des femmes qui l’ont initié à l’univers intellectuel tsigane qui n’a rien à envier aux autres cultures. Ce livre est le fruit d’une révolte contre « les discours nauséabonds de l’été 2010 ». Pour lutter contre la haine, les auteurs sont allés voir ceux qui sont les cibles des préjugés pour recueillir des pépites de pensée enrichissantes pour tous. Au-delà des intentions, la prise en compte de la sagesse tsigane par la grosse machine commerciale de l’édition, est un signe de reconnaissance de la qualité de la sagesse tsigane. Les auteurs qui ont mis en forme ces contes ont visiblement été séduits et convaincus. Ils ont mis tout leur cœur « dans cette modeste contribution pour faire entendre le chant profond de l’âme des fils du vent », dit Pascal Fauliot. Dépêches Tsiganes, Avril 2012

« Aussi poétique dans sa forme que dans la présentation de ces pages délicatement ornées de motifs, cet opuscule invite à prendre la toure aux côtés des Tsiganes. Récits d'évasion, les contes de ce peuple aux mille cultures distillent le lait et le miel des rencontres d'un quotidien sans cesse renouvelé. Suivre le chemin épique des Fils du vent, c'est aussi découvrir la sagesse et l'humour d'hommes confrontés de tout temps à la vindicte populaire. Dans la même veine légendaire, un second opus nous entraîne au sein des immenses plaines de Mongolie. L'amour des livres, Mai 2012

« L'idée de cet ouvrage est née suite à la campagne nauséabonde sur les tsiganes... Associé à Pascal Fauliot, conteur et écrivain, Patrick Fischmann a raconté cette culture "respectueuse de la nature et de l'autre. Vivant dans la pauvreté mais aussi dans la joie, une culture profondément mystique. Et la musique tient une grande place. Les tsiganes sont allés partout et se sont emparés des musiques des pays où ils sont passés." De même pour les contes. "Ils ont brassé les thèmes abordés dans les contes de tel ou tel pays et ils en ont fait quelque chose de riche", leur propre culture. Sabrina Verdade, Le Berry Républicain.


CONTES DES SAGES DE SOLOGNE ET DU BERRY de PATRICK FISCHMANN
Editions du Seuil - Collection Beaux livres

Les Contes des sages de la Sologne et du Berry offrent une belle palette de récits inédits : épopée solognote,
Dames blanches que côtoient Templiers, alchimistes de Bourges, sorciers de Sancerre, arbres et fontaines sacrées.

On voit les rois du monde, on croise les meneux de loups,
les esprits sauvages et purs des justes avant qu'ils ne soient sanctifiés. L'imaginaire Centre-France
révèle des saveurs cousines de celles qu'on goûte en terres lointaines.
Le légendaire solognot-berrichon dévoilé par l'auteur, nous fait communier avec une âme dont l'exotisme nous ravi.

Fort de son expérience avec des cultures réputées chamaniques ou nomades,
Patrick Fischmann nous guide dans une redécouverte de l'imaginaire de sa région.
Il évite les clichés convenus, ose s'aventurer dans les recoins d'une sagesse
irriguée par une riche histoire et fête la nature d'un peuple attachant et inventif.
Il place le récit traditionnel dans une vision universelle, documentée et poétique où la langue est reine.

"... Creuser, parcourir, remonter aux sources. Admirateur des cultures lointaines, Patrick Fischmann s'est promené un peu partout, en Afrique, chez les amérindiens et en Mongolie, en quête d'informations et d'échanges avec les peuples premiers. Dans son discours, le voilà qui peut aussi bien empiler les références à la culture aborigène qu'aux rites chamaniques... De là est née une envie sourde et irrépressible de se rapprocher de ses régions d'adoption que sont la Sologne et le Berry : " nous avons nous aussi une culture exotique et savoureuse imprégnée de profonde sagesse. Mon intention a été de nous remettre en lien avec les contes anciens et leurs précieuses images "... Évidemment, ce voyage dans la légende des siècles, pourrait-on dire, ne s'est pas fait sans méthode. Pour s'imprégner suffisamment de cette mythologie berrichonne et solognote, Patrick Fischmann s'est mû en un enquêteur pointilleux, triplé d'un ethnologue et d'un linguiste, la langue se devant d'être reine et choyée. Pour ce faire, il est aussi allé voir chez les célèbres conteurs de par ici, ceux qui ont si bien chanté la Sologne et le Berry, de Boncoeur à Seignolle. Encore fallait-il, ensuite, savoir repérer, décliner et recréer, tirer de cette mine d'or un ouvrage qui ait suffisamment de force et de clairvoyance." Benjamin Vasset - Berry Magazine - Avril 2011
" ...Patrick Fischmann signe ici un ouvrage essentiel... Plongez-vous dans ces Contes des Sages de Sologne et du Berry... dans ce recueil prestigieux, ce regard neuf qui nous fait découvrir la profonde intimité de nos anciens avec la nature et nous restitue une inestimable sagesse."
Thierry Chareyre - Radio France Berry Sud - Mai 2011
" C'est une invitation à l'émerveillement que propose Patrick Fischmann, à travers ses Contes des sages jardiniers (co-écrit avec Pascal Fauliot) et ses Contes des sages de Sologne et du Berry (Editions du Seuil). ...Il n'y a pas d'âge pour voyager page après page, image après image... Les métaphores permettent de s'approcher de l'indicible, la quête du poète. La poésie comme un état d'esprit : il se passe quelque chose d'autre sur un autre plan... A chaque lecteur un voyage différent ! Vendredi, il est à Sancerre, avant de s'envoler pour la Mongolie. Patrick Fischmann : l'histoire d'un voyageur qui savait faire voyager les autres. "
Owen Gourdin - La Voix du Sancerrois - Mai 2011


CONTES DES SAGES JARDINIERS de PASCAL FAULIOT et PATRICK FISCHMANN
Editions du Seuil - Collection Beaux livres

Pascal Fauliot et Patrick Fischmann mettent leur talent de conteur au service d'une sagesse
que cultive celui ou celle qui prend soin de la terre.

A travers des versions méconnues ou revisitées de contes édifiants, humoristiques ou légendaires,
ils explorent les grandes traditions qui mettent le jardinage au cœur de l'art de vivre.
Du vieux jardinier de Perse au Fou des fleurs chinois, de la Rose d'immortalité d'Arménie aux figues de Nasreddine,
du jardin zen à la chemise verte d'un homme heureux, ils proposent dans ce recueil une anthologie sans précédent.

Une évocation fouillée et sensible de leurs univers, en résonnance avec la symbolique et la poésie qu'ils inspirent.
Ils livrent ainsi les clés d'un monde d'une profondeur insoupçonnée où le maître-jardinier, à l'écoute de la nature,
nous invite à retrouver le sentier de l'harmonie.
Une iconographie somptueuse et éloquente ajoute à cette symphonie d'arbres,
de fleurs et de sages, un nuancier de jardins exquis.

"Savez-vous comment le jardinier du roi de Perse obtint de celui-ci quatre pièces d'or, plutôt que d'être puni pour avoir perturbé la quiétude royale par sa présence tardive dans le domaine du maître ? Et comment un fin lettré, élève de Confucius, fut humilié en prétendant donner une leçon d'arrosage à un vieux jardinier ?
Ou encore de quelle façon Chiyo, ancienne geisha devenue nonne, fit refleurir le cerisier mourant du gouverneur de Kaga, simplement en le menaçant d'en faire du bois de chauffage ? L'art du jardinage alimente depuis toujours les mythes et les contes d'Arménie, d'Arabie, de Chine, de France ou d'ailleurs, car il se situe précisément à la confluence de la nature et de la culture. Les auteurs savent entendre ce que nous dit cette rencontre, et révèlent que le jardin constitue la plus belle des métaphores pour signifier la naissance, la croissance, la vie et l'amour. Depuis des milliers d'années, tous les sages en ont tiré des histoires qui nous font rêver. "
Nouvelles Clés

Coup de coeur d'Alain Baraton sur France Inter : "C'est un livre magnifique, joliment écrit, présenté comme les ouvrages du Moyen Âge, un cadeau à faire ou à se faire."

Dans la délicieuse collection des Contes des sages, voici les Contes des sages jardiniers, sous la direction de Pascal Fauliot et Patrick Fischmann... On croise un vieux jardinier qui discute avec un philosophe... une poétesse devenue nonne qui sait par ses haïkus redonner vie à un vieux cerisier... On y apprend que celui travaille les mains dans la terre n'est pas le moins éclairé de tous ! Le Devoir

Voyage au pays des songes. Laissez-vous transporter par des récits humoristiques ou légendaires, qui font du jardinage un art à part entière. Du trésor d'Amenotep à la roseraie du roi Midas, savourez un florilège d'auteurs mis en lumière par une iconographie éloquente.
Mon jardin et ma maison

Nombre de vos contes se terminent par quelques vers. Parler du jardin n'est-il pas pratiquer un art poétique ? Extrait de l'interview de Pascal Fauliot sur France Culture par Caroline Broué

Livre de l'été : sagesse de jardinier. Connaissez-vous les joies du jardin, le calme que procure le parfum de la terre chaude ou mouillée ? Pour mieux vous en pénétrer, plongez dans ce livre de contes. Jardiniers de Perse, de Chine et du Japon, d'hier et d'aujourd'hui, tous possèdent un savoir à méditer - et à s'approprier, ne serait-ce que pour rêver. Quelque chose entre la science, la philosophie et la magie, de très rationnel et de merveilleux, à l'image de la divine "herbe à voir" de la "belle jardinière qui était un peu sorcière"...
B.L, Points de vue

Un délicieux petit livre rempli de contes puisés aux sources chinoises, perses, juives ou japonaises, qui reflètent sagesse et harmonie.
L'ami des jardins

Dans les Contes des Sages Jardiniers de Pascal Fauliot et Patrick Fischmann, on découvre le récit de cette poétesse devenue nonne, qui redonne vie par ses haïkus à un vieux cerisier, ou encore celui d'un fin lettré, élève de Confucius, qui fut humiulié donner des leçons d'arrosage à un vieux jardinier... Autant de leçons de vie qui nous emmènent à voir au delà des apparences, à cultiver la patience, l'harmonie et la non violence. Aurélie Godefroy, Le Monde des Religions


CONTES DES SAGES QUI LISENT DANS LES ETOILES de PATRICK FISCHMANN
Editions du Seuil - Collection Beaux livres


Voici réunis dans un même recueil des mythes, cananéen, celte, égyptien, grec, indien, maya, tahitien, chinois... des légendes, kirghiz, aborigène, amérindienne, orientale... des contes et récits de la Renaissance et des Lumières... une fiction contemporaine.
A travers les vastes espaces de l'imaginaire, les sages qui lisent dans les étoiles contemplent un univers qui abolit le temps.

Du géant Orion à la Mer de lait, un monde peuplé d'astrologues, d'alchimistes et de savants poètes.
On côtoie une étoile amoureuse et un panier volant, on rencontre l'Aurore, des elfes, Giordano Bruno, Titien, Mozart... On accompagne les rois mages, on va par les chemins de Compostelle, sous la voûte céleste où d'innombrables étoiles nous parlent de nous-mêmes et de notre Odyssée. Une somptueuse iconographie dialogue avec la farandole, pour faire de ce livre un compagnon de voyage vers l'infini.
Inspiré par l'imaginaire fécond et bariolé des peuples, Patrick Fischmann nous embarque pour un périple étoilé.
Cette anthologie totalement inédite est le fruit d'une recherche exigeante et d'une plume fertile et audacieuse.
Elle convie les grandes images pour accompagner le sentiment vertigineux de l'être, contemplant la voûte céleste, invité à la danse cosmique.

"Un petit livre toilé qui inspire le voyage, des histoires réveillées pour transmettre le rêve, un autre rapport au ciel, à la terre,
qui nous ressitue dans l'existence terrestre... Un cadeau idéal pour tous ceux qui aiment les histoires du monde et les beaux objets littéraires."
Emmanuel Khérad - La Librairie francophone

ECOUTER L'EMISSION

"Ce livre est déjà une belle chose par lui même et que dire des textes qu'il contient, de véritables petits bijoux dans un écrin. Patrick Fischmann a rassemblé des contes de provenances diverses, mais se référant tous aux constellations, aux planètes et aux sages qui lisent dans le firmament. Ces conteurs, poètes, prêtres et autres chamanes observateurs du ciel, ne sont-ils pas aussi les architectes qui ont posé les premières pierres de ce qui allait devenir notre astrologie ? " L'Astrologue - Hiver 2010 - 2011

"Des contes du ciel du monde entier, plus proches de la poésie que du conte pour enfants." Ciel et espace - Avril 2011

"Observe les étoiles, tu comprendras. Nos légendes sont nées à la lecture patiente du ciel" :
cette phrase tirée du conte "La Marche d'Orion" résume parfaitement l'esprit du livre... Astronomie Magazine - Février 2011

« Les humains sont nés de l'âme du monde, ils portent en eux le tao, la voie. Ils sont parcourus de sentiers méridiens semblables aux itinéraires célestes. Leurs organes cheminent dans la cohérence et vont main dans la main. Ainsi va la sagesse de ceux qui connaissent les liens entre l'homme et le cosmos, qui nourrissent envers leur corps le sentiment de ceux qui désirent aimer la création. » Cette magnifique phrase termine un des contes qui parsèment ce joli recueil : issus de diverses ethnies - tzigane, indienne, grecque, celte, kirghize, amérindienne... -, ils ont comme dénominateur commun les itinéraires secrets des étoiles. Un livre envoûtant ! Nouvelles Clés

" Pour rêver ! Magnifique ce petit livre bleu nuit parsemé d'étoiles d'argent. Magnifiques aussi, ces contes et légendes grecs, indiens, orientaux, chinois, tahitiens, mayas, aborigènes, amérindiens... Un monde où les astrologues et les alchimistes flirtent avec des elfes, des astres mystérieux... On rencontre aussi au hasard des pages Mozart, le Titien, des pélerins sur les chemins de Compostelle. Un régal à picorer en sirotant du thé." COSMOPOLITAN - Avril 2011

" La couverture en toile bleu-nuit des Contes des Sages qui lisent dans les étoiles de Patrick Fischmann, donne le ton de cette collection qui nous fait plonger dans des versionsméconnues ou revisitées de mythes insolites, de récits parfois ponctués de chants, en résonnance constante avec une iconographie qui nous entraine dans des univers magiques et foisonnants. On y croise des astrologues et alchimistes nous parlant des astres mystérieux, mais aussi Mozart, le Titien ou encore des pélerins de Saint-Jacques de Compostelle. Ces contes, pour certains millénaires, nous parlent de thématiques universelles, mais qui touchent toutes à l'intime, telles que le mensonge, l'épreuve ou encore l'approche de la mort. " Aurélie Godefroy, Le Monde des Religions


Hochets de sève
ZEN EVASION
Instantanés de Cathy Garcia
Tresses de Patrick Fischmann
http://evazine.com/livre17/Default.html
http://evazine.com/


CONTES DES SAGES NOMADES de PATRICK FISCHMANN
Editions du Seuil - Collection Beaux livres



Les nomades observent le monde et lisent dans la nature les signes avec lesquels ont été créés les contes.
Ils puisent dans une terre de légendes où l'homme est le frère du loup.
Cette vision des peuples premiers chemine parmi les indiens, les aborigènes, les pygmées, les tziganes.
Elle se pose sur le bois des rennes de la Taïga, les yourtes mongoles, les voiles des gitans de la mer.
Elle imprègne la culture himba, zoulou, papou, inuit, lapone. Elle secrète la langue du bushman et le silence du camp Touareg. Tous ces peuples qui pratiquent l'art de l'errance savent que la source de toute chose se manifeste dans les histoires qu'on créé pour apprivoiser le vide, dire ce qui n'a pas de nom. Une anthologie du légendaire nomade, vingt huit récits cocasses, tendres, profonds, épiques, des versions inédites où transpirent le bon sens et l'amour des hommes vrais.
Un duo éclatant avec une iconographie choisie, un sage voyage dans le respect des traditions lyriques qui animent les grands vagabonds.

Patrick Fischmann conduit sa caravane de sages nomades en conteur amoureux des peuples et des pistes.
Imprégné de ses rencontres avec les peuples premiers, fidèle à une poétique de métamorphose, il confie aux grands espaces et aux errants avisés le soin de nous inspirer une autre façon de rêver le monde.


"Un joli petit recueil de vingt huit contes issus des peuples nomades du monde parsemé d'esthétiques illustrations... Un joli brassage de cultures qui donne encore plus d'intérêt à l'ouvrage." Carnets d'Aventures - Printemps 2010

"Envie de rêver, de vous évader en compagnie des Ouïgours. Ou simple désir de voir le jour se lever dans un campement berbère posé dans le Tassili N'Adjeer... Pas de problême, laissez vous porter par les sages nomades de Patrick Fischmann. Une vraie bouffée d'air pur et surtout le bonheur de se plonger dans ces contes et légendes qui nous portent loin, très loin... Un petit bouquin à glisser dans sa poche de toute urgence. Normandie - Le Progrès de Fécamp - Havre Libre -Le Havre Presse - Janvier 2010

"Que de peuples ont traversé le monde, compagnons du ciel et de la terre dont leur langue fut forgée ! Le Troisième Millénaire

CONTES DES SAGES PEAUX ROUGES de PASCAL FAULIOT et PATRICK FISCHMANN
Editions du Seuil - Collection Beaux Livres

Ces contes peaux rouges sont issus des nations lakota, apache, iroquoise, navajo, pueblo, ojibwé, blackfoot, kiowa, pawnee, salish, caddo… Malgré l'originalité et la gamme étendue des visions, il y a une profonde unité commune à tous ces peuples.
La grande clairvoyance des indiens d'Amérique apparait plus que jamais essentielle à notre monde qui a rompu le lien sacré avec la Nature et le Vivant. Ce recueil est une opportunité de revisiter cette pensée première avec un œil neuf, à travers des récits variés, dans des versions inédites où s'expriment profondeur, humour, magie et louanges à la Beauté.

Pascal Fauliot et Patrick Fischmann se déplacent avec aisance au sein d'une culture qui les accompagne depuis de nombreuses années, en tant qu'hommes et conteurs. Ils ont mis leur passion et leur connaissance intime de cet univers au service de l'âme indienne, allant fouiller jusqu'à dénicher des récits dormants, des documents rares ou délaissés, osant recréer pour les oreilles d'aujourd'hui, une " parole-médecine " touchante et plus que jamais nécessaire. Après les contes des sages chamanes, ils signent ici leur deuxième ouvrage en commun, où là encore, la somptueuse iconographie dialogue avec le texte.

"Qu'ils soient Apaches, Sioux ou Navajos, ces contes empreints de magie et d'humour parlent de la même chose : de l'harmonie sacrée entre l'homme et la nature.
Les valeurs de dévouement, de modestie sont valorisés. L'originalité aussi..." Magazine du Voyageur - Automne 2010

"Les peaux rouges, issus des nations lakota, apache, iroquoise... témoignent d'une pensée première à travers des contes parcourus de profondeur et d'humour, de magie et de louanges à la Beauté." Le Troisième Millénaire - 2010

CONTES DES SAGES CHAMANES de PASCAL FAULIOT et PATRICK FISCHMANN
Editions du Seuil - Collection Beaux Livres

Ce recueil est la première anthologie du légendaire chamanique explorant la vision du monde des peuples premiers.
Un voyage initiatique, de la taïga aux déserts australiens, des steppes mongoles à la Cordillère des Andes.

Des légendes témoignent de l'inter-dépendance des humains,
des animaux et des esprits, dans une impressionnante visite guidée des Autres Mondes et du Temps du Rêve.

Vingt et un récits, en dialogue constant avec la somptueuse iconographie, autant de portes
qui donnent les clés symboliques d'un imaginaire primordial.

"Dans cette très jolie collection dédiée aux contes de différentes traditions, la parution de ce volume est un événement qui nous tenait à coeur. Concocté par deux spécialistes qui ont recueilli des récits chamaniques du monde entier tels qu'ils sont encore racontés, cet ouvrage, admirablement présenté et illustré, évoque l'univers de ceux que les Anglo-saxons appellent les « medecine men », expression moins réductrice que celle de « sorciers » jadis employée par nos ethnologues. Dans les sociétés primitives d'hier et d'aujourd'hui, le chamane fait office de pont entre les mondes, entre l'ici et l'au-delà, entre nous et les esprits : sa fonction de thérapeute des âmes et des corps s'appuie sur un réseau de mythes et légendes propres à chaque tribu, qui racontent une cosmologie à chaque fois particulière. Le chamanisme, dans ses innombrables reflets, est en fait la religion d'avant les religions : saluons des auteurs qui ont su nous en donner un reflet fidèle dans ce recueil, qui regroupe des contes du monde entier évoquant une riche sagesse préhistorique."Nouvelles Clés

ROMAN : LE PRESENT DU MONDE de PATRICK FISCHMANN

Le présent du monde raconte l’épopée de trois femmes et de deux hommes dotés d’étranges qualités naturelles,
qui pourraient bien s’avérer fatales pour la civilisation.
Lâchés dans la nature, dans une France en proie aux menaces terroristes et aux manipulations en tous genres, les fugitifs inspirés reçoivent, d’ici et depuis d’autres dimensions, l’aide des meilleurs alliés de l’imaginaire. Dans une allégorie optimiste qui ne cache pas le précipice, Patrick Fischmann, comme dans son précédent roman, LES TREIZE JOURS DE L’AUBE, d’une plume jubilatoire, transmet une pensée créative et une voix révérencieuse à l’égard du vivant. Cette fois ce sont les nouvelles sciences qui accompagnent ses héros vers d’autres possibles, résolument fraternels.

En 2007, Patrick Fischmann, auteur principalement de chansons et de contes, publia au Cavalier Vert un intéressant roman fantastique, "Les treize jours de l'aube", où il donnait la mesure de son talent de conteur et de poète. Le voilà qui revient avec un nouveau roman "Le Présent du Monde", un texte sous forme de message d'espoir et d'optimisme, où il met en scène cinq personnages, dotés de pouvoirs étranges, fuyant un pays livré à la violence et au totalitarisme. Pour construire un monde meilleur ? Le pourront t'ils ? Peut-être avec certaines forces venues, comme on dit, d'ailleurs... Sur une trame simple, voire simplissime, l'auteur a bâti un récit alerte et tout simplement beau, en tous points passionnant.
Christian Robin - Le courrier français - Bibliothèque de l'évasion

ROMAN : LES TREIZE JOURS DE L'AUBE de PATRICK FISCHMANN

Début du XXIè Siècle, un groupe de chercheurs se retrouve au pôle Nord en huis clos pour l'incroyable mission " Terre Verte ".
En capturant la silhouette lumineuse qui emporte les âmes des défunts,
c'est toute leur vision du monde et le monde lui même qui est emporté aussi.
L'intrusion d'une jeune fille d'ailleurs dans le réel va provoquer la plus bouleversante des métamorphoses.
Guidée par l'innocence et la pureté des dernières bêtes sauvages, cette renaissance s'accomplit en treize jours.
Une galerie de portraits haute en couleur et une accélération prodigieuse de la conscience pour une humanité
qui abandonne enfin sa peur de vivre.

Patrick Fischmann réunit un imaginaire foisonnant à une poésie qui prend soin du monde. Dans ce roman, il penche naturellement vers le fantastique, dans une ambiance résolument poétique et musicale.

Emise en fin de soirée par un groupe improbable et bien imbibé, l'idée a priori folle d'intercepter la Mort, ou du moins cette forme vague qui semble emporter les âmes des morts, a trouvé des sponsors, des organisateurs, et un nom : Terre Verte. Et voilà comment Felicia Mac Parson se retrouve un beau jour bouleversée devant une jeune fille frêle, masquée d'un loup noir, et qui, impossiblement, a un coeur qui bat. William Oblek, l'ancien marine, deviendra le Lancelot de cette impossible Guenièvre. Et tous les autres, Irina la générale russe, Prajnan l'homme de main du consortium pharmaceutique qui cherche la recette de l'immortalité pour la vendre, N'Golo le sorcier, Ubr l'anthropologue, Otto le spirite, tous, sous les yeux de "la jeune fille" et sous la lumière blanche qui émane d'elle, vont accéder à des profondeurs d'eux-mêmes qu'ils redoutaient. Et même s'ils partent avec "la jeune fille" au bout du monde, le monde va quand même être aussi bouleversé qu'eux, comme par une aube lente qui durerait treize jours.

Voilà un livre littéralement extra-ordinaire, et, outre son auteur, il faut louer et remercier l'éditeur qui en a pris le risque. L'idée de base, déjà originale, est servie par une écriture puissante, aux images fortes. Les personnages, même s'ils sont archétypaux, ont une personnalité affirmée et on a plaisir à suivre leur évolution au fil des jours, même dans le cas des personnages secondaires.
On pourrait certes dire que c'est une utopie, ou une allégorie poétique, c'est clairement un roman "à thèse", et certains lecteurs le rejetteront d'emblée, mais ceux qui consentiront à se laisser emporter jusqu'au rivage du bout du monde où il se clôt ne pourront pas regretter cet étonnant voyage.
Mureliane, les chroniques de l'imaginaire

 

CONTES ET LEGENDES DU CHANT, DE LA MUSIQUE ET DE LA DANSE
de PATRICK FISCHMANN

Cette "Symphonie des Contes" célèbre ce que l'imaginaire pressent au contact de la Beauté. Elle est louange à la nature, mère de toute musique, vague portant l'écume d'un mystère. C'est aussi une vibrante invitation à ce que nous empruntions les sentiers oubliés de la danse et du rêve, à s'adonner sans mesure au pipeau et à poétiser sa parole et son chant.

MYTHOLOGIE DE LA SOLOGNE de PATRICK FISCHMANN

Les grandes images populaires de la Sologne forment une constellation de souvenirs mythiques. Les dieux arborescents rencontrent les divinités de l'eau, les rites lunaires et solaires se croisent, de vieilles idoles continuent d'exister dans la clandestinité au sein même des nouvelles formes. Les sources grecques, romaines, celtes et chrétiennes s'entrecroisent et se répondent à l'évocation de ces grandes images. La course des astres, les déchaînements de la nature, les mystères de l'amour, de la vie et de la mort sont les arrière-plans des grands mythes. La Sologne connaît ses Déesses Mères, Vierges Noires, sourciers, Saints, animaux mythiques, Dieux et mystères. En s'imprégnant du fond légendaire, l'auteur nous propose d'y découvrir une véritable mythologie solognote, riche et singulière, disponible aux « Modernes » que nous sommes. Si les « Chasses marées », « Tire-Bras », « Dames Blanches » et « Femmes sans têtes » évoquent un passé folklorique avec son lot de superstitions, ne nous y trompons pas : ces images fabuleuses nous parlent aussi de nous mêmes. De la Malnoue à la Belle Fontaine, il y a tout un itinéraire qui s'offre au pèlerin de l'imaginaire, toute une métamorphose que l'auteur nous propose pose de vivre avec lui. Musicien, Chanteur, Conteur, Patrick Fischmann a choisi de nous jouer de cette Sologne là. Une interprétation dans les ondoiements de l'eau et de la lune, une œuvre originale riche et argumentée qui devrait surprendre et captiver ses lecteurs.